{process=oui}
Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Jeudi 2 avril

2 avril 2020

Résultats

Ça y est, les résultats (ou plutôt : le résultat) sont tombés : positif. En termes médicaux, ça donne : « présence détectée d’ARN du virus ». « C’est pas un scoop », me dit un ami auquel je l’annonce. Non, effectivement, ce n’est pas un scoop.
J’ai lu dans des témoignages relayés par la presse que certains, à l’annonce du résultat, avaient le sentiment que c’était la fin du monde. Ces gens devaient faire partie des populations à risque, je pense. Pour nous, c’est une information. Une confirmation. Qui nous ferait presque plaisir : au moins, on sait. Et, peut-être, le cas échéant, ferons-nous partie des premières populations déconfinées (mot non reconnu par mon traitement de texte : il va falloir enrichir le dictionnaire de tout un vocabulaire !), qui sait ?
Je ne cacherais pas toutefois cette intense panique qui m’a prise hier soir au moment de m’endormir. À cette heure silencieuse de la nuit où les inquiétudes se muent en intense anxiété, et parfois, la fatigue et les circonstances aidant, en angoisses et en peurs. En l’occurrence, on m’accordera que les circonstances sont inédites : jamais la planète n’a connu pareille situation. Et la peur que j’ai eue, pinçante et cruelle, n’était pas celle de mourir, mais l’idée que mes enfants puissent grandir sans leur mère, ou sans leur père, et que je puisse ne jamais les voir grandir. Voilà ma véritable angoisse. Voilà ma véritable peur.
Et tout ce qui va avec : quelle ère de troubles politiques cette épidémie ouvre-t-elle ? Quels marchands de haine vont savoir en tirer partie ? Quel monde pour mes enfants ?
Allons… Calmons-nous. Un jour après l’autre. D’abord, guérir. Ensuite, sortir. Enfin, remettre le monde à l’endroit — et quand je dis à l’endroit, je ne pense nullement à le remettre en marche comme il marchait auparavant, mais mieux ! Et sans haine.



Dernier ajout : 18 novembre. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.