Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

The Virus Diaries

Dernier ajout : 20 juillet 2020.

Tout est dans le titre.


| Un texte au hasard |

0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42 | 49 | 56 | ... | 119

  • Mardi 23 juin

    23 juin 2020

    Art contemporain — Chapitre 1

    « Oui, je vois ce que vous voulez dire. On pourrait le croire, mais en fait non. Vous voyez, là, dans l’encaissement de la vallée, il y avait une rivière. C’était il y a quelques années — ô, pas si longtemps, vous savez : je me souviens qu’on a plongé dedans pour s’y rafraichir le soir où j’ai fêté mon bac. C’étaient de vrais petits rapides, très agréables l’été. On faisait même du kayak parfois, avec les amis. « De l’autre côté, sur le (...)

    Lire la suite...

  • Lundi 22 juin

    22 juin 2020

    Quelques clichés bien sentis

    Est-ce déjà la fin ? Comme le temps passe… C’est une expérience fréquente, lorsqu’une période, de quelque durée que ce soit, se termine. Une expérience plus fréquente encore pour les jeunes parents, qui ne cessent de s’émerveiller de la fin d’une période chez leurs enfants : d’une semaine à l’autre, d’un mois au suivant, l’enfant roule, rampe, râle, dort, ne dort plus, se lève, marche… Chaque période porte son lot de délices. On regrette chacune d’elle, tout en ayant hâte qu’elle se termine (...)

    Lire la suite...

  • Dimanche 21 juin

    21 juin 2020

    Songe d’une critique d’été

    Et puis l’on s’arrête un moment — le temps d’une sieste enfantine, d’un calme apparent, l’œil du cyclone peut-être, ou le passage d’un front. Le temps ne s’arrête pas, non, bien sûr. Et avec chaque seconde l’imminence de la reprise est palpable. Mais ce n’est plus dans l’air qu’un léger bourdonnement. Il fut un temps où je ne trouvais cette qualité de silence, et cette acuité des sens, qu’au fond de la nuit, ni trop tôt, ni trop tard : aux alentours de 2 ou 3 heures du matin. Éveillé, (...)

    Lire la suite...

  • Samedi 20 juin

    20 juin 2020

    Leçons (dés)apprises

    Lorsqu’un de ses meilleurs amis, non-fumeur, meurt d’un cancer du poumon, on arrête de fumer. Pour reprendre graduellement une demie douzaine d’années plus tard. Un peu plus fin, une de mes connaissances, dont le père avait succombé lui aussi d’un cancer du poumon, avait quant à elle décidé de ne jamais fumer… des cigarettes ! Mais les joints, ça oui. Idem après une alerte cardiaque par exemple : combien qui s’arrêtent pour reprendre ensuite, une fois la frousse passée ? Ça me fait penser à (...)

    Lire la suite...

  • Vendredi 19 juin

    19 juin 2020

    Et puis on s’habitua — Chapitre 6

    Personne ne sut ce qui s’était passé. Ni parmi les humains — les rares humains qui y connaissaient encore quelque chose, et qui s’y intéressaient suffisamment pour s’être tenus au courant des évolutions de leurs créatures —, ni parmi les intelligences artificielles. Personne. Après coup, on était arrivé à reconstituer laborieusement l’enchainement des événements, mais sans assurance aucune. Ces deux là avaient-ils été pris, on ne sait comment de la même urgence de sortir de chez eux au même (...)

    Lire la suite...

  • Jeudi 18 juin

    18 juin 2020

    Confiance

    Quand j’y songe, la confiance est véritablement un concept clef. La question se pose pour moi particulièrement aujourd’hui car, outre les crèches et écoles auxquelles on ne peut plus se fier réellement depuis trois mois (sans parler des grèves hivernales : cette année a été compliquée !), aujourd’hui, notre (deuxième : la première s’en est brutalement retournée dans sa famille dans les Pyrénées, trois jours avant le confinement : disons qu’elle a eu le nez creux) baby-sitter nous a posé un (...)

    Lire la suite...

  • Mercredi 17 juin

    17 juin 2020

    Le début de la fin

    Voilà à présent trois mois et un jour que je tiens, quotidiennement, ces Virus Diaries. De vous à moi, je n’étais pas certain d’en être capable. Il n’en demeure pas moins que ces pages n’ont jamais eu vocation à se poursuivre ad vitam aeternam. Pourtant, et je l’ai déjà dit, le titre que je leur ai choisi — dans une volonté d’originalité face au tsunami de journaux de confinement — m’interdit d’y mettre un terme rapide. Un virus ne s’en va pas comme ça : pendant combien d’années me suis-je (...)

    Lire la suite...

0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42 | 49 | 56 | ... | 119



Dernier ajout : 30 juillet. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.