Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

En vrac

Dernier ajout : 25 mai 2012.

Sans ordre ni désordre...


| Un texte au hasard |

0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42 | 49

  • Un piano, un pianiste

    19 novembre 2009

    Un piano
    Un piano (un panier)
    Un piano seul
    Un piano seul dans un salon (avec un panier seul et quelques fleurs)
    Un piano noir et sa queue qui traîne dans un coin du salon (avec un panier qui doit être un vase ça ressemble plus à un vase)
    Un piano seul qui attend son pianiste
    Un piano privé de pianiste
    Un pianiste privé
    Un pianiste privé de piano qui se frotte le visage à peine réveillé (pas de fleur dans le vase ça ferait désordre dans le paysage dans la nature morte)
    Un privé de (...)

    Lire la suite...

  • Grammaire

    8 novembre 2009

    La violoncelliste s’accorde avec l’accordéon, si celui-ci est placé avant. Mais attention à la lame, la dague est verte et bleue qui glisse entre les cordes. Une vidange est nécessaire. Eclaircir les voies, dégager les branches, émonder l’estomac.
    L’archet tend sa mèche, pointe son talon vers le ciel, détonation.

    Lire la suite...

  • La poésie, c’est passager

    8 novembre 2009

    La poésie, c’est passager
    La poésie, c’est… si seulement
    Si seulement quoi ?
    Ben si seulement je l’savais
    La poésie, pas de quoi
    Pourquoi faire
    La poésie, à vos souhaits
    Une matin midi et soir
    De préférence avec le repas
    La poésie, c’est excellent pour la voix,
    L’arthrite du doigt
    Rhume, rhumatisme, de foin
    C’est excellent pour les ongles incarnés
    Si si
    Mais pour la (...)

    Lire la suite...

  • Attaquer la langue

    3 octobre 2009

    Par Marcel Proust

    Madame,
    Je vous remercie infiniment de votre lettre si ravissante, si drôle, si gentille et j’ai lu presque en même temps l’article de M. Ganderax... Que j’aimerais vous avoir connue ainsi (pouvoir vous appeler "mon amie de Bas-Prunay"), savoir toutes ces choses, avoir été capable de les écrire. Et alors il me semble que je les aurais écrites... un peu autrement.
    Je ne dis pas cela contre M. Ganderax, qui a d’immenses qualités, un homme vraiment d’un (...)

    Lire la suite...

  • Toponymie

    30 septembre 2009

    (Mulhouse)
    Sensation claire et familière de la découverte. Couleurs, lumières, noms et boutiques, néons et vitrines normalisés, nationalisés — musique sempiternelle, inactuelle, insituable. L’inconnu n’est ni menaçant ni véritablement dépaysant.
    La Ville réserve un accueil souriant, étale sous les yeux du nouveau venu ses charmes et ses beautés dont elle s’efforce d’accentuer l’éclat — ou l’authentique, c’est selon — ici, tous ses efforts sont dans la réunion symbiotique des deux, (...)

    Lire la suite...

  • Écrire, écrire

    28 juillet 2009

    (Écrire, écrire. Facile à dire, facile à lire. Écrire. C’est bien beau d’écrire, mais c’est dur, une discipline, une douleur, une imposition, une brulure, un mouvement, un cri, si l’on veut, si l’on me force, je suis prêt à dire que c’est un cri, mais c’est surtout désacraliser le mot, savoir le raturer, le biffer nerveusement, le jeter au loin, l’oublier, s’en séparer, le façonner, le raboter, l’enlever si besoin — et il y a souvent besoin surtout chez moi, beaucoup de déchet. Pourtant, si (...)

    Lire la suite...

  • « Ecrire » la musique

    9 juillet 2009

    Depuis quelques semaines, je suis confronté à des artistes (souvent des musiciens) qui vont chercher, non seulement leur inspiration, mais leur langage et leurs structures formelles dans d’autres arts que le leur, dans d’autres voyages que ce qui leur est a priori familier. J’ai ainsi, une compositrice qui transpose des techniques cinématographiques (montage, traveling, zoom, profondeur de champ) dans son processus de création et ses méthodes d’écriture, un autre qui, ayant besoin de (...)

    Lire la suite...

0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42 | 49



Dernier ajout : 10 août. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.