Accueil > En vrac > Dandysme

Dandysme

lundi 26 avril 2010, par js.bach

Proust au vol.

Finesse et lourdeur alliées en un. Lourdeur d’une syntaxe qui ressemble à un cerisier courbé de fruits au mois de juin, mais dite avec cette légèreté de ton, ce murmure discret de l’esprit savant et brillant qui se sait écouté et guetté. Délicatesse du vocabulaire dont la richesse ne choque qu’au tournant de la phrase, là où on ne l’attend pas, — et cette fascination pour le mot plus qu’à moitié juste, qui trimballe derrière lui ses cinq syllabes sonnantes et trébuchantes. Cette diction, enfin, que l’on pourrait croire dédaigneuse, habituée, modelée par l’aisance lexicale, le choix précieux des mots, travaillé depuis l’adolescence.