Accueil > En vrac > Pas de

Pas de

mercredi 1er décembre 2010, par js.bach

Pas de course et pas de vis,

Pas de Calais et pas mesuré,

Pascal et papa à demi orphelin,

Pas de danse et pas d’hélice,

Paralysé et pas possible de dormir,

Pas de deux et jamais sans trois,

Pas de quoi (casser trois pattes à un canard),

Pas de chance et pas chassé,

Pas d’idée et pas le temps.


Excessivement acca-pas-ré pas-r divers travaux d’écriture — plus ou moins créatifs —, je suis douloureusement silencieux dans mon inachèvement, et me promets de m’y remettre sitôt que mon emploi du temps, et mes insomnies — c’est ma première depuis bien longtemps, être débordé aide à bien dormir, who knew ? — me le permettent.