Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Fictions

Dernier ajout : 4 avril 2019.

Ébauches et idées


| Un texte au hasard |

0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42

  • Pas facile

    8 juillet 2011

    Le début de quelque chose ?

    « Pas facile. »
    « Non, non, vraiment pas facile, du tout. »
    Il a le regard dans le vague. Si l’on essayait de le suivre, on se perdrait dans l’océan de toits sur lequel s’ouvre la petite fenêtre de la mansarde, on verrait passer quelques cumulonimbus, allant pestant les sourcils froncés.
    Il tient dans ses mains une chaussure. Enfin une chaussure, une vieille godasse de tennis au cuir craquelé et gris, dont la semelle en a vu bien d’autres. Il la caresse, perdu dans ses pensées. C’est une (...)

    Lire la suite...

  • Un titre [2]

    14 juin 2011

    C’est l’histoire d’un combat homérique. Celui que se livrent, éternellement, inlassablement, un titre et son auteur. Un combat qui tient du mythe, où l’on ne sait plus qui est qui. Un combat qui n’a ni vainqueur ni vaincu qui ne se rebiffe immédiatement.
    D’un côté, une figure monumentale, hautaine, statue d’airain, faisant fièrement face aux éléments, embruns, rafales, explosions d’étoiles, éternités, pâle, indifférente, régnant sans partage (...)

    Lire la suite...

  • Tierce picarde [carnet]

    13 juin 2011

    Tierce picarde lune de miel lune de loup loups de miel de garou
    Vol de louves et d’instinct automatique
    Piano mécanique parle de soi Sergent York et Monsieur Verdoux
    Toujours rien ?
    Un récit en trois temps our avancer nulle part un récit brumeux ne se révèle qu’à chaque pas et la lumière aime le ré majeur
    Je ne vois pas la différence action sans réaction tout est en place
    Ça doit marcher Ça ne marche pas acte sans conséquence
    Indifférence indolence absence nulle (...)

    Lire la suite...

  • Un titre

    6 juin 2011

    Un titre apparait.
    Seul, incongru, presque sordide par la lumière qu’il jette sur le silence alentour.
    Seul, il se fait jour, majestueux et hautain, sûr de lui, sans se soucier que rien ni personne ne vient rallier son panache blanc.
    Derrière lui, le vide — comme un écran bleu, qu’on laisse à quelque artiste ou effet spécial le soin de remplir et d’animer après coup.
    Ses quatre ou cinq syllabes lui suffisent : elles racontent une histoire qui ne nous appartient plus, (...)

    Lire la suite...

  • Bien agiter avant de servir — Servir très frais !

    12 janvier 2011

    Episode XIII

    C’est alors qu’il se trouve au pied d’une montagne, d’un monument. D’un roc isolé, engageant son éperon contre la grisaille de plomb d’un ciel trop bas pour être de là-bas. Le ciel est rouge de colère, et la montagne rougeoit sous sa coupe — nulle verdure, la roche luit sombre et écarlate comme du sang, sous son œil et le regard de la nuit. Péniblement, il pousse son inutile fardeau le long du sinueux sentier qui mène — espère-t-il — au sommet de (...)

    Lire la suite...

  • Au fil du Quintette

    7 décembre 2010

    Notes prises durant l’interprétation du Quintette avec piano op. 44 de Schumann, le 2 juillet 2010 dans la cour du Palais de Berberie d’Albi à 21h00 dans le cadre du Festival Tons Voisins. Les interprètes étaient : Eric Lacrouts, Simon Milone (violons), François Gnéri (alto), Alain Meunier (violoncelle), Denis Pascal (piano).
    Travail d’écriture dans l’instant, en préparation de ma fiction autour du Quintette avec piano de Schumann...
    1. Allegro brillante
    Là — Tu es là — si (...)

    Lire la suite...

  • Elles

    7 octobre 2010

    (sur un ticket de tram)

    sont toutes réunies là, en germe. Je les reconnais. L’une puis l’autre. Chacune de mes amours, avec ses fragilités et ses charmes. Celles que j’ai connues et celles que j’ai laissées échapper, celles que j’ai effleurées et celles que je n’ai que rêvées.
    me retournent toujours le cœur, même ainsi, trop jeunes pour nous avoir vécus. Je les aime encore, mon cœur me pince. Je reconnais leurs regards, leurs sensualités cachées.
    m’adressent ce soir un (...)

    Lire la suite...

0 | 7 | 14 | 21 | 28 | 35 | 42



Dernier ajout : 14 juillet. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.