{process=oui}
Inachevé.net

Site de création littéraire plus ou moins expérimentale

Un début, mais de quoi ?

4 avril 2019

He always had plenty of money to throw around, but it was ever his own. [1]

Il semblait toujours avoir de l’argent à dépenser à droit et à gauche, mais ce n’était jamais le sien. Son principal talent était de bâtir une muraille de Chine haute et infranchissable entre ceux auxquels il vendait du rêve — et qui le payaient très cher — et ceux dont il achetait l’éblouissement — à coups de billets et de luxe/insouciance.
Il inspirait à tous une fascination mêlée de pitié/commisération et personne ne voulait être à sa place.
En somme, c’était un minable, mais un minable flamboyant, un loser, mais de grande classe, un flambeur fabuleux.

[1Je ne sais pourquoi, cette phrase s’est imposée d’abord en anglais et j’ai dû la traduire pour continuer.



Dernier ajout : 25 août. | SPIP

Si l'un de ces textes éveille votre intérêt, si vous voulez citer tout ou partie de l'un d'eux, vous êtes invités à contacter l'auteur.