Accueil > En vrac > Et si

Et si

mercredi 3 décembre 2008, par js.bach

Plus d’œufs, plus de prudence ou de petits pas. On se jetait à présent dans une nouvelle relation comme vierges de tout passé, défaits du poids des déceptions et malheurs des expériences précédentes. Remplis d’espoirs, sans arrière-pensée — tout simplement parce qu’il n’y en avait pas. Etions-nous plus sensibles ? Plus passionnés ? Ou moins, justement. Ou était-ce seulement de surface, le masque qu’on met, pour essayer d’avancer, et se cacher à soi-même l’évidente tragédie du monde ?