Accueil > T.A.B.P. > 11 juin 2007 — Minuit et demie

11 juin 2007 — Minuit et demie

mardi 3 juin 2008, par js.bach

« Ce que je recherche chez les gens, c’est qu’ils m’élèvent. »

Elle doit pas beaucoup rigoler, cette petite. Je sais pas quoi lui dire, elle a l’air trop triste. J’ignore si le petit type effacé en face d’elle lui tourne autour ou non, mais ça n’a pas l’air très gai non plus.

Moi, il faut qu’ils m’amusent, les gens. Si, en plus, ils m’élèvent, tant mieux. Et puis ça se fait naturellement, pas besoin de forcer, on s’en soucie peu.

Ces deux-là ont si peu de choses à se dire qu’ils lorgnent sans vergogne vers mon carnet. J’imagine ce qu’elle pense : « celui-là, il doit être intéressant ». La pauvre !

Enfin, elle n’a pas tout à fait tort et je peux même l’amuser si elle veut ! Bingo ! S’ils se doutaient de ce que j’écris, ah ! ils douteraient sans attendre de mon intérêt. Et ils sont musiciens, ou administrateurs d’orchestre ! Je les ai entendu dire « Orchestre de Paris ».

Pas de musique ce soir. Il fait bon. La terrasse est presque pleine et le bar est bien rempli pour un dimanche soir.

Quel tissu de bêtise et de platitudes ils peuvent étaler, ces deux-là !

Ne plus adresser la parole à des gens qui, tu le sais d’entrée de jeu, vont t’emmerder et t’empêcher de voir ce qui est intéressant, animé, qui vont noyer ta soirée dans leur gnangnan.


Voyez comme je deviens méprisant et méprisable. Belle tendance !